Niger 2020

Humanitarian response plan | Rev: 5.3
People in Need
1.4m
People to receive aid
0.8m
Requirements ($)
Coverage (%)
Unmet ($)

Objectifs sectoriels

  • 1

    Renforcer les capacités des acteurs des Ministères de la santé publique et des actions humanitaires et gestion des catastrophes du niveau national et 3 groupes de travail santé-nutrition régionaux du Niger (Diffa, Tillabéry et Tahoua) dans la coordination des interventions sanitaires d’urgence d'ici fin 2020 (en lien avec 1.1&1.2.)
  • 2

    Améliorer l’accès et la qualité des soins de santé primaire et de référence, y compris la santé reproductive et le VIH/Sida, les complications médicales de la malnutrition aiguë sévère, le traumatisme physique et psychologique ainsi que la capacité à résister aux chocs pour 80% des personnes affectées dans les zones ciblées(en lien avec 2.1.&2.2. 3.4)
  • 3

    Assurer la prévention, la préparation et la réponse appropriées aux maladies à potentiel épidémique et aux autres catastrophes et urgences sanitaires d'au moins 50% des personnes affectées d'ici fin 2020(en lien avec 3.1 &3.2.& 3.3&2.3)

Aperçu des indicateurs

IndicatorUnitTarget
CA8: Appuyer les activités de santé mentale et de prise en charge psycho-sociale des personnes affectées
IN1: % d'accouchements assistés par un personnel qualifiéPercentage0
CA9: Mettre à niveau les maternités des CSI selon les standards
IN1: Nombre d'établissements de santé avec BEmOC / 500 000 habitantsInfrastructures0
CA10: Assurer le pré-positionnement des kits sanitaires d’urgence inter-agences (IEHK), des kits d’urgence pour la santé de la reproduction, et kits traumatologiques et autres médicaments essentiels/équipements médicaux de base, dans les districts sanitaires et dans les communautés affectées
IN1: Nombre de consultations externes par personne et par anNumbers0
CA11: Assurer la fonctionnalité de sites de soins obstétricaux et néonataux d’urgence
IN1: Nombre de sites fonctionnels en Soins Obstétricaux et Néonataux d’Urgence (SONU) dans les régions de Diffa, Tillabéri et TahouaNumbers0
CA14: Appuyer la surveillance épidémiologique par la notification hebdomadaire des maladies à potentiel épidémique, l’analyse régulière des données
IN1: Présence d'une épidémie les dernières années(rougeole, choléra, méningite, FHV etc…)Numbers0
CA15: Mettre à jour du Plan national de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (PNRUS).
IN1: Promptitude des notifications épidémiologiques (Percentage)Percentage0
CA16: Mettre à jour du Plan national de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (PNRUS).
IN1: Complétude et des notifications épidémiologiquesPercentage0
CA17: Préparer et répondre aux différentes épidémies de méningite, choléra, hépatite E, fièvre hémorragiques virales, notamment la fièvre de la vallée du Rift, etc….
IN1: Létalité (%) liée au choléraPercentage0
IN2: Létalité (%) liée à la méningitePercentage0
IN3: Létalité (%) liée à la rougeolePercentage0
IN4: Létalité (%) liée à la Fièvre de la vallée de RiftPercentage0

Activités sectorielles

  • 1

    Appuyer la formation et la supervision, le rapportage du système d'alerte précoce(SAP) ou de la Surveillance intégrée des maladies et riposte (SIMR)
  • 2

    Appuyer la mobilisation communautaire pour l’accès à l’information et aux services de santé de la reproduction surtout chez les adolescents dans les zones affectées
  • 3

    Appuyer l’organisation des campagnes de riposte vaccinale contre la rougeole des enfants de moins de 5 ans en période d'épidémie
  • 4

    Finaliser la mise en place du Centre opérationnel des urgences de santé publique (COUSP) pour la gestion des urgences sanitaires au pays
  • 5

    Former les DRSP et acteurs humanitaires dans les 4 régions(Diffa, Tahoua, Tillabéry et Maradi) sur la réforme humanitaire y compris la coordination des interventions sanitaires d’urgence
  • 6

    Mettre à jour trimestriellement la cartographie des intervenants et interventions du secteur santé par District sanitaire
  • 7

    Organiser les réunions mensuelles de coordination du Cluster santé tant au niveau national que régional
  • 8

    Appuyer les activités de santé mentale et de prise en charge psycho-sociale des personnes affectées
  • 9

    Mettre à niveau les maternités des CSI selon les standards
  • 10

    Assurer le pré-positionnement des kits sanitaires d’urgence inter-agences (IEHK), des kits d’urgence pour la santé de la reproduction, et kits traumatologiques et autres médicaments essentiels/équipements médicaux de base, dans les districts sanitaires et dans les communautés affectées
  • 11

    Assurer la fonctionnalité de sites de soins obstétricaux et néonataux d’urgence
  • 12

    Renforcer les capacités des communautés à faire face aux épidémies par la formation des relais communautaires
  • 13

    Assurer l'intensification de la communauté sur l'utilisation de services de santé
  • 14

    Appuyer la surveillance épidémiologique par la notification hebdomadaire des maladies à potentiel épidémique, l’analyse régulière des données
  • 15

    Mettre à jour du Plan national de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (PNRUS).
  • 16

    Mettre à jour du Plan national de préparation et de réponse aux urgences sanitaires (PNRUS).
  • 17

    Préparer et répondre aux différentes épidémies de méningite, choléra, hépatite E, fièvre hémorragiques virales, notamment la fièvre de la vallée du Rift, etc….
  • 18

    Appuyer le renforcement des capacités des formations sanitaires pour l’offre de services de qualité du paquet minimum d'activités y compris en santé de la reproduction dans les zones affectées